Ostéopathie

L’ostéopathie s’adresse en première intention au corps dans sa globalité biomécanique.

 

Voici une citation de son fondateur, Andrew Taylor Still (1828/1917) : 
« L’ostéopathe proclame et prouve qu’il obtient la guérison de son patient quand toutes les articulations du corps bougent selon les instructions de la nature » 
La philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie 1892 ed Frison Roche.

 

A travers ces mots comprenez que l’ostéopathie s’attache à tenter d’élaborer des concepts clairs, et s’appuie sur un modèle scientifique expérimental : elle utilise des techniques reproductibles et donc enseignables. 
Elle vérifie la mobilité des articulations corporelles en accord avec des données anatomiques bien précises. Elle n’invente rien : elle s’appuie sur une observation de la nature.

 

Partant de ces postulats, les techniques utilisées en ostéopathie vont s’adresser en premier lieu aux articulations.Voilà pourquoi le patient sera passé au crible des mouvements possibles sur l’ensemble de son squelette.

 

L’ostéopathie a également pour grand principe de considérer que « LA STRCUTURE GOUVERNE LA FONCTION »
Cela signifie les articulations d’une région du corps en rapport avec une fonction physiologique  doivent en tout premier lieu bouger correctement .


Ainsi la digestion ne pourra se faire de manière optimale si le diaphragme ne joue pas son rôle, lui-même en rapport avec la colonne vertébrale sur laquelle il s’insère.


Une région anatomique bien mobile est également une région où le sang circule mieux : ce qui peut être utile à beaucoup de choses !

Une fois l’architecture du corps vérifiée, l’ostéopathie peut s’occuper de choses plus subtiles qui lui donne souvent sa réputation de « magique » : il s’agit de ce que l’on appelle le MRP ou mouvement respiratoire primaire.


On ne sait pas l’expliquer de manière scientifique à l’heure actuelle. Il y a bien quelque chose que les mains des ostéopathes sentent et qui peut se mesurer mais on n’en sait pas plus pour l’instant sur le plan théorique ;
On constate par contre que les techniques dites « crâniennes » ont une efficacité parfois redoutable. Certains ostéopathes ont pu ainsi intégrer des maternités et mêmes des services de prématurés.

Cette présentation de l’ostéopathie est une présentation classique, proche des textes fondamentaux ;


Pour aller plus loin je vous conseille ce site : https://www.osteopathie-france.net/


Et quelques livres : 


L’ostéopathie pour tous, Célia Le Dressay, SULLY 2005
Naissance de l’ostéopathie : vie et œuvre de A.T STILL, Carol Trowgridge, SULLY 1999
L’ostéopathie exactement, Marielle Issartel, Robert Laffont sept 2005
 

gallery/vérane chauvin amaury marchand

Praticiens

QUESTIONS PRATIQUES

Une consultation dure entre 30 et 45 minutes, et peut déborder si nécessaire : je ne vous laisse pas partir en cours de soin.

Le tarif est de 55 euros quel que soit le motif ou le type de patient(e)

Une facture vous est proposée systématiquement, c'est à vous ensuite de la transmettre à votre mutuelle.

gallery/colonne dorsale haute
gallery/anatomie adn site